Beauté, santé, bien-être : où sont les frontières ?

Dans les années 1930, Elizabeth Arden, la fondatrice éponyme de la marque, ouvre en Nouvelle-Angleterre, à Maine Chance, un établissement dont le séjour est réservé à quelques rares privilégiées. Au programme : sport, repas diététiques (le fameux régime Gaylord Hauser), massages, soins de beauté quotidiens, relaxation, stretching et yoga. Le concept de « beauté globale », pour lequel la peau devient le miroir de la santé intérieure, était né. Il n’est d’ailleurs pas réservé aux États-Unis. À la même époque, en France, le docteur Nadia Payot est convaincue que les produits cosmétiques ne suffisent pas. « Longtemps je me suis occupée de mon corps, avant de m’apercevoir qu’il fallait que je m’occupe ...

Get Créer et gérer un centre de bien-être now with O’Reilly online learning.

O’Reilly members experience live online training, plus books, videos, and digital content from 200+ publishers.