Contrefaçon : l’ennemie n° 1 des marques

Selon une étude portant sur les entreprises situées en France et qui a été réalisée par l’Unifab en 2010 :

  • environ 27 % dépensent plus de 1 million d’euros pour protéger leur marque, 16 % dépensant plus de 10 millions ;
  • 57 % affirment que la contrefaçon a un impact direct sur l’emploi ;
  • 54 % estiment qu’elle constitue un frein à l’innovation ;
  • 86 % jugent que son essor est lié au fait que les acheteurs ne sont pas suffisamment conscients de ses incidences.

Le phénomène est ancien. Les exemples foisonnent dans le monde gréco-romain. Des marchandises comme le vin, les vases ou les poteries pouvaient faire l’objet de grossières imitations. Les amphores de Rhodes furent très prisées à une certaine époque. ...

Get Les coulisses de la triche économique now with O’Reilly online learning.

O’Reilly members experience live online training, plus books, videos, and digital content from 200+ publishers.