Kerviel : le mécano de la Générale

En 2008, la Société Générale reconnaissait qu’un de ses traders, Jérôme Kerviel, seul, lui avait occasionné une perte avoisinant les 5 milliards d’euros. Cette affaire qui est apparue en pleine crise du subprime provoque bien des interrogations sur le fonctionnement de notre système financier.

Après avoir comparu devant le tribunal correctionnel de Paris, Jérôme Kerviel était condamné en octobre 2010 à trois ans de prison ferme et à 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts à verser à la Société Générale. Les délits qui lui avaient valu d’être poursuivi étaient « abus de confiance », « faux et usage de faux » et « introduction de données frauduleuses dans un système informatique ». À partir du moment ...

Get Les coulisses de la triche économique now with O’Reilly online learning.

O’Reilly members experience live online training, plus books, videos, and digital content from 200+ publishers.