Go West, young (Chinese) man !

FRANÇOIS MEUNIER1

Quand Horace Greeley, vigoureux éditorialiste de New York, écrivit sa chronique avec la phrase fameuse du titre, il formulait bien le sentiment d’optimisme qui, au sortir de la guerre de Sécession, saisissait la jeune nation devant le monde qui s’ouvrait pour elle à l’Ouest. Il s’accordait aussi pleinement avec la politique du gouvernement de Washington de promouvoir la pleine occupation du territoire par les émigrants européens qui arrivaient en masse, y compris à l’ouest face aux Indiens et aux Mexicains.

La Chine n’est pas à cet égard si différente des États-Unis. Elle couvre un territoire d’une surface égale (2 % plus grande), avec une certaine ressemblance géographique, sur des latitudes ...

Get La Chinamérique now with O’Reilly online learning.

O’Reilly members experience live online training, plus books, videos, and digital content from 200+ publishers.