Partie I

Économie : le train au bord du déraillement

LE CRÉDIT, ARME DE CROISSANCE MASSIVE

Face à l’ampleur de la récession mondiale de 2009, les autorités chinoises ont décidé de prendre le taureau par les cornes en lançant un gigantesque plan de relance (4 trillions de yuans, soit 445 milliards d’euros et 11,7 % du PIB1) et en incitant les banques à financer tous les projets en cours, en particulier en provenance des entreprises publiques et des collectivités locales. Trois ans plus tard, les conséquences de cette fuite en avant consistant à acheter à crédit la croissance se font de plus en plus sentir, les profonds déséquilibres qui gangrénaient déjà l’économie de l’empire du Milieu n’ayant fait que s’aggraver.

En seulement trois ans, la Chine ...

Get La Chine, une bombe à retardement now with O’Reilly online learning.

O’Reilly members experience live online training, plus books, videos, and digital content from 200+ publishers.