10) Tension et fermeté : la conduite du tracé

Écriture hypotendue. Il y a plus de gestes de détente que de gestes de tension. L’écriture a une allure incertaine, lâchée. Le tempérament est plutôt lymphatique : on ne se jette pas volontiers dans le travail. Attention, la mollesse apporte de l’obstination, car on se laisse coincer par les habitudes.

exemple 146 (déjà vu pour le mouvement flottant).

art

Écriture souple. On observe toujours plus de gestes de détente que de tension mais avec de l’équilibre. L’allure générale est aisée et fluide. Elle se caractérise par des formes simples, en guirlande, proportionnées le plus souvent, une dimension moyenne, ...

Get La graphologie, tout simplement ! now with O’Reilly online learning.

O’Reilly members experience live online training, plus books, videos, and digital content from 200+ publishers.