O'Reilly logo

Stay ahead with the world's most comprehensive technology and business learning platform.

With Safari, you learn the way you learn best. Get unlimited access to videos, live online training, learning paths, books, tutorials, and more.

Start Free Trial

No credit card required

Le guide de la microfinance

Book Description

Présentation

"Ces praticiens de la microfinance dressent un panorama détaillé des initiatives permettant aux plus pauvres d'accéder au crédit et aux services financiers et analysent leur fonctionnement et leur évolution."

Le Monde de l'Économie

Aujourd'hui, plus de 150 millions de personnes dans le monde bénéficient de services de microfinance. Pour ces familles et ces très petites entreprises, exclues des banques classiques, pouvoir épargner ou emprunter, c'est avoir les moyens de développer des activités autonomes et d'échapper à la pauvreté. Depuis plus de 30 ans, de nombreuses organisations ont été créées pour offrir ces services. Ces "institutions de microfinance" ont prouvé qu'elles pouvaient à la fois être rentables et avoir un impact réel sur le niveau de pauvreté de leurs clients.

Destiné aux professionnels de la coopération internationale, aux chercheurs, aux étudiants et à tous ceux qui s'intéressent aux enjeux du développement, cet ouvrage dresse un état des lieux :

  • En quoi la microfinance répond-elle à un besoin ?

  • Quels sont les services proposés et quel est leur impact ?

  • Comment les institutions de microfinance sont-elles gérées ? À quelles conditions sont-elles viables ?

  • Qui sont les acteurs du secteur (ONG, bailleurs de fonds, banques...) et comment leurs rôles évoluent-ils ?

  • Comment atteindre à l'avenir ceux qui n'ont pas encore accès à la microfinance ?

Cette deuxième édition apporte un nouveau regard sur un domaine qui a connu d'importantes évolutions depuis que le Prix Nobel de la Paix a été attribué à M. Yunus en 2006. Le livre comporte une mise à jour des données et de nombreux nouveaux chapitres et encadrés sur des thèmes d'actualité.

Au sommaire

  • La microfinance, réponse à des besoins essentiels

    • Une immense demande insatisfaite

    • Des services adaptés à cette demande

    • Les nouveaux produits et les services non-financiers

    • Quel impact pour la micro-finance ?

    • Etendre la portée de la microfinance : un nouveau défi

  • Fonctionnement et viabilité des institutions de microfinance

    • L'IMF, une organisation comparable à une PME

    • Le cycle de vie d'une IMF

    • Viabilité organisationnelle : la maîtrise des opérations sur le terrain

    • Viabilité organisationnelle : la structuration de l'organisation

    • La viabilité institutionnelle

    • La viabilité financière

    • La stratégie d'une IMF, un équilibre à trouver

    • Panorama des IMF

  • Les acteurs du secteur de la microfinance

    • Cartographie du secteur de la microfinance

    • Les services d'appui

    • Le rôle de l'Etat

    • Les financeurs publics

    • Les banques commerciales

    • Les fonds de financement spécialisés et l'émergence de nouveaux acteurs privés

    • Le débat sur la "commercialisation" de la microfinance

    • Conclusion - Que nous apprend la microfinance sur la pensée et la pratique du "travail de développement" ?

Table of Contents

  1. Couverture
  2. Page de titre
  3. Copyright
  4. Remerciements
  5. Sommaire
  6. Préface
  7. Quelques témoignages
  8. Introduction
  9. Présentation d’Amret
  10. Première partie
    1. Chapitre 1 – Une immense demande insatisfaite
      1. Les pratiques financières informelles
        1. Le contexte : brefs rappels sur la population des pays en développement
        2. Épargner, emprunter : des enjeux majeurs pour tous
        3. Trois façons d’épargner avec le secteur informel
        4. Emprunter ou épargner, deux facettes d’une même gestion de l’argent
      2. Le besoin d’investissement
        1. Les entreprises dans les pays en développement
        2. Le crédit, élément essentiel au développement de toute activité économique
      3. Pourquoi les banques ne servent-elles pas cette demande ?
    2. Chapitre 2 – Des services adaptés à cette demande
      1. Le crédit solidaire
        1. La Grameen Bank
        2. Les principes de base hérités de la Grameen
        3. Les avantages du crédit solidaire
        4. Les limites et les risques du crédit solidaire
        5. Conclusion : la nécessaire adaptation à l’environnement du crédit solidaire
      2. Le crédit individuel
        1. En amont de l’octroi, l’importance de l’instruction du dossier
        2. L’analyse de la pertinence du projet d’investissement et de la capacité de remboursement
        3. Les garanties
        4. En aval de l’octroi : le suivi du dossier
        5. Points communs et complémentarité par rapport au crédit solidaire
      3. L’épargne
        1. L’épargne, un service essentiel pourtant longtemps négligé
        2. Les principaux critères de la demande des services d’épargne
        3. Les principaux produits d’épargne des IMF
    3. Chapitre 3 – Les nouveaux produits et les services non financiers
      1. Les enjeux de la diversification des produits
      2. La micro-assurance
      3. Le crédit habitat
      4. Les services de transferts de fonds des migrants
      5. Les services financiers à distance (branchless banking)
      6. Les produits de la microfinance islamique
      7. Les services non financiers
    4. Chapitre 4 – Quel impact pour la microfinance ?
      1. Un impact réel
        1. L’impact sur la situation économique et sociale des clients
        2. Autonomie des femmes
        3. Création d’emploi au sein de l’IMF
        4. Impact sur les structures de solidarité
        5. Impact plus global
      2. La microfinance, outil de lutte contre la pauvreté ?
        1. Cibler les pauvres : un objectif controversé
        2. Comment mesurer le niveau de pauvreté ?
        3. Microfinance et pauvreté : ce que l’on peut dire à ce stade
      3. La difficulté de mesurer l’impact sur les clients
        1. L’attribution de l’impact
        2. La fongibilité du crédit
      4. Mesurer la satisfaction des clients
        1. Un changement d’objectif
        2. Des outils simples pour mieux connaître les clients
        3. Concilier rigueur de l’analyse d’impact et utilité opérationnelle
      5. Les évaluations expérimentales
      6. Mesurer la performance sociale des IMF, un enjeu actuel
      7. La critique de la microfinance
        1. Le débat idéologique
        2. Les limites de l’action positive de la microfinance
        3. Une mise en doute de l’impact de la microfinance au niveau macroéconomique
        4. Des impacts négatifs potentiels à prendre en compte
    5. Chapitre 5 – Étendre la portée de la microfinance : un nouveau défi
      1. Mieux desservir le milieu rural
      2. Mieux servir les besoins d’investissement des petites entreprises
      3. Proposer des services de microfinance adaptés aux populations pauvres en milieu urbain
      4. Mieux intégrer les populations très vulnérables : les programmes sociaux, une étape vers la microfinance
      5. Diversifier les approches
  11. Deuxième partie
    1. Chapitre 6 – L’IMF, une organisation comparable à une PME
      1. L’organisation d’une IMF rappelle celle d’une entreprise…
      2. … Mais une IMF diffère d’une entreprise par ses objectifs
    2. Chapitre 7 – Le cycle de vie d’une IMF
      1. Les préalables à la création d’une IMF
        1. Bien identifier public cible et contexte
        2. Les conditions préalables
      2. Les phases du cycle de vie d’une IMF
      3. Les besoins d’assistance au démarrage
      4. Viabilité d’une IMF : définition et enjeux
    3. Chapitre 8 – Viabilité organisationnelle : la maîtrise des opérations sur le terrain
      1. Le processus d’octroi des prêts
        1. Objectifs de l’instruction de la demande de prêt
        2. Procédures d’instruction et d’octroi d’un prêt
      2. Le suivi des remboursements
      3. La maîtrise des opérations liées à l’épargne
      4. L’apparition de nouvelles technologies
      5. Les clés du succès
    4. Chapitre 9 – Viabilité organisationnelle : la structuration de l’organisation
      1. Des équipes organisées, formées et motivées
        1. Gestion des ressources humaines
        2. Rémunération fixe et variable
        3. « Culture d’entreprise » de l’IMF
      2. Un leadership compétent et engagé
      3. Le processus d’autonomisation
      4. Des procédures formalisées et des contrôles efficaces
        1. La formalisation des procédures
        2. Les systèmes de contrôle
      5. Un système d’information adéquat
        1. Comment structurer un SIG ?
        2. Comment choisir un logiciel ?
    5. Chapitre 10 – La viabilité institutionnelle
      1. Le concept de gouvernance
      2. Le statut juridique
        1. Définition et enjeux
        2. Les grands statuts juridiques
        3. Les transformations ou changements de statut juridique
    6. Chapitre 11 – La viabilité financière
      1. Bilan d’une IMF
        1. L’actif
        2. Le passif
        3. Le lien avec la question du statut juridique
        4. Exemples de bilans simplifiés
      2. Compte de résultat d’une IMF
        1. Les charges d’une IMF
        2. Les revenus d’une IMF
        3. Exemples de comptes de résultat simplifiés
        4. La performance rapportée au portefeuille de microcrédits
      3. Autres ratios financiers importants
        1. Le volume de l’activité et du portefeuille
        2. La qualité du portefeuille
        3. La productivité
        4. L’autosuffisance
      4. La politique financière d’une IMF
        1. Fixer le taux d’intérêt facturé aux clients
        2. Obtenir les financements nécessaires à la croissance
        3. Anticiper et planifier la croissance
    7. Chapitre 12 – La stratégie d’une IMF, un équilibre à trouver
      1. Complémentarités et renforcements mutuels entre les trois objectifs
      2. Tensions entre les objectifs, risques majeurs
      3. Les taux d’intérêt, traduction de la stratégie d’une IMF et de son évolution dans le temps
    8. Chapitre 13 – Panorama des IMF
      1. Perspective géographique
        1. L’Asie (129,5 millions de clients)
        2. L’Afrique sub-saharienne (9,2 millions de clients)
        3. L’Amérique latine (7,8 millions de clients)
        4. L’Afrique du Nord et le Moyen-Orient (3,3 millions de clients)
      2. La concurrence, moteur de l’amélioration des services et de la baisse des taux des IMF
        1. Les IMF existantes sont-elles viables financièrement ?
  12. Troisième partie Les acteurs du secteur de la microfinance
    1. Chapitre 14 – Cartographie du secteur de la microfinance
    2. Chapitre 15 – Les services d’appui
      1. Les organisations spécialisées
        1. Présentation des organisations spécialisées en microfinance
        2. Les principales organisations spécialisées en France et à l’international
        3. L’évolution du rôle des organisations spécialisées
      2. Les réseaux et les portails d’information
        1. Les réseaux d’institutions de microfinance
        2. Les portails d’information
    3. Chapitre 16 – Le rôle de l’État
      1. Réglementation et supervision
        1. Pourquoi et comment réguler le secteur financier ?
        2. Réglementer le secteur de la microfinance
        3. Les réglementations « par le statut »
        4. Les réglementations spécifiques au secteur de la microfinance
      2. Fiscalité des IMF
      3. Plafonnement des taux d’intérêt
      4. Refinancement, politique sectorielle ou intervention directe
        1. L’appui à des stratégies sectorielles de microfinance
        2. L’intervention directe
    4. Chapitre 17 – Les financeurs publics
      1. Qui sont les financeurs publics ?
        1. Un rôle en évolution…
        2. …mais qui reste indispensable pour l’avenir du secteur
      2. Le rôle du CGAP
        1. La professionnalisation du secteur
    5. Chapitre 18 – Les banques commerciales
      1. L’intervention des banques au niveau local
        1. La banque accorde un prêt à une IMF
        2. La banque accorde un prêt direct à un groupe d’emprunteurs
        3. La banque investit dans une IMF
        4. La banque distribue ses produits par l’intermédiaire d’une société de service ou d’une IMF partenaire
        5. La banque crée une IMF ex nihilo
        6. La banque développe en son sein des activités de microfinance
      2. L’intervention des groupes bancaires internationaux
        1. Typologie des stratégies d’intervention des groupes bancaires en microfinance
        2. Le cas des groupes bancaires internationaux du sud
        3. Les limites de l’intervention des banques
    6. Chapitre 19 – Les fonds de financement spécialisés et l’émergence de nouveaux acteurs privés
      1. Les fonds de financement spécialisés
        1. Typologie des fonds de financement spécialisés
        2. Les principaux fonds de financement
        3. Le rôle des financeurs publics et l’afflux de capitaux privés
        4. Quelles sont les institutions financées par les fonds de financement spécialisés ?
        5. Les enjeux de la croissance
        6. Les financements en devises fortes, un risque pour les IMF
      2. De nouveaux acteurs, de nouveaux instruments financiers
        1. Les agences de notation
        2. Les sociétés de management de fonds
        3. Les sociétés de brokerage
        4. Les plateformes de microcrédit en ligne
        5. De nouveaux instruments de financement (émissions obligataires et introductions en bourse)
      3. Les fondations privées
    7. Chapitre 20 – Le débat sur la « commercialisation » de la microfinance
      1. L’évolution vers la commercialisation à partir des années 90
      2. Des risques à prendre en compte
      3. D’autres évolutions sont inéluctables
      4. Tableau synthétique
  13. Conclusion – Que nous apprend la microfinance sur la pensée et la pratique du « travail de développement » ?
  14. Bibliographie synthétique
  15. Sigles et acronymes
  16. Index des organisations
  17. Index
  18. Retour Page