Multinationales : des mastodontes bien agiles

À peine une vingtaine de pays parvient à créer plus de richesses que les plus grandes multinationales ne vendent de produits. Le commerce à l’intérieur de ces compagnies, entre firmes appartenant à un même groupe, représente le tiers du commerce mondial. Il est propice à de petits arrangements.

Il faut se méfier des définitions. De nos jours, une entreprise est considérée comme multinationale si elle s’est implantée dans au moins un autre pays que celui de la société mère. Dans les années 1960, il fallait être présent dans au moins quatre pays. Cette modification des critères d’appartenance à la famille des multinationales a introduit un biais qui s’est traduit par une hausse mécanique de leur ...

Get Les coulisses de la triche économique now with O’Reilly online learning.

O’Reilly members experience live online training, plus books, videos, and digital content from 200+ publishers.