4. LES LIMITES DE LA FINANCE

La finance est nécessaire, mais pas suffisante. Seule, elle ne crée rien. Ce résultat, pourtant trivial en apparence, n’a en fait été établi scientifiquement qu’indirectement en 1958, au détour de deux théorèmes de finance d’entreprise dus aux économistes Franco Modigliani et Merton Miller, qui recevront tous deux plus tard le prix Nobel d’économie. Ces théorèmes, assez simples, montrent à partir d’un raisonnement d’arbitrage que la structure du financement d’une entreprise, laquelle peut être composée de capital et d’emprunts, ne joue en fait sur la valeur de la firme que dans la limite des distorsions créées par la fiscalité et par les « imperfections » de marché. En absence d’impôt sur les sociétés et dans le cas ...

Get L'essentiel des marchés financiers now with O’Reilly online learning.

O’Reilly members experience live online training, plus books, videos, and digital content from 200+ publishers.